Les mythes autour de l'hypnose

Il m'arrive très souvent d'avoir les mêmes questions ou remarques autour de l'hypnose.
Je vais dans cette partie tâcher de répondre aux principales interrogations.

Est-ce que l'on dort sous hypnose ? Vais-je perdre conscience ?
L'hypnose n'a rien à voir avec le sommeil, il s'agit souvent d'un état de relaxation c'est la raison pour laquelle les patients ont les yeux fermés.
Si le patient dormait, il serait impossible de réaliser un travail psychologique à un niveau inconscient.
L'état hypnotique n'est pas un état d'inconscience mais plutôt "un état modifié de la conscience" dans lequel le raisonnement et la logique sont momentanément et partiellement suspendus. La personne ressent et imagine davantage qu'elle ne pense.
L'hypnothérapeute permet au patient d'expérimenter un champ de conscience élargi.
C'est la raison pour laquelle certains auront l'impression de ne pas avoir été en hypnose à  l'issue de la séance mais certains phénomènes pourront alors les en convaincre.

Je ne souhaite pas perdre le contrôle! ou Vous allez prendre le contrôle sur moi
En hypnose, le patient reste totalement en contrôle de lui. Il s'agit même pour l'hypnothérapeute de lui apprendre à avoir un meilleur contrôle sur ses sensations et ses émotions.

J'ai peur de rester bloqué en hypnose
Il est impossible de rester bloqué en hypnose.
L'hypnose peut être comparée à  tous ces moments de la journée où l'on est à la fois ici (dans son fauteuil par exemple) et ailleurs (absorbé dans ces pensées), c'est comme lors de la lecture d'un bon livre : notre esprit est peut être complètement absorbé dans l'histoire et nous faisons alors abstraction de tout ce qui se passe autour.
Personne n'est jamais resté "bloqué" dans un livre, aussi prenant soit-il.
Il en va de même lorsque nous regardons un bon film au cinéma et que nous en oublions les gens autours de nous, ou l'assise plus ou moins confortable du fauteuil.

Je ne veux pas faire des choses qui ne me conviendraient pas.
Il est important de rappeler que toute hypnose est avant tout une autohypnose : pour qu'une suggestion soit réalisée, elle doit être acceptée.
En hypnose thérapeutique Ericksonienne, l'hypnothérapeute est comme un professeur qui vous apprend à être autonome.
A aucun moment il ne dirige. Il est respectueux de votre éthique et de vos croyances.
Si une proposition ne convient pas à votre inconscient ce dernier la rejettera naturellement.

Vous n'allez pas me faire avouer des choses que je n'ai pas envie de dire.
Ce n'est pas un détecteur de mensonge, il est tout à fait possible de mentir en hypnose.
Mais soyez rassuré la plupart du temps, lors d'une séance d'hypnose la seule personne qui parle est l'hypnothérapeute.

Je ne sais pas si je serai réceptif
Tout le monde est réceptif, certains plus que d'autres mais l'hypnose Ericksonienne est adaptée à  tout le monde.
Comme il s'agit de l'apprentissage d'une attitude à  avoir, pour certains cela peut demander plus de temps que pour d'autres.
L'hypnose est fonction des rapports humains. Si il n'y a pas de confiance ou de feeling et l'état d'hypnose sera plus difficile ou impossible à  obtenir.
Dans ce cas, changer d'hypnothérapeute pour un autre avec qui le feeling passe mieux peut débloquer la situation.

Je n'y crois pas à votre truc !
Très bien il n'y a pas besoin de croire (ce n'est pas une religion) mais juste de tenter une expérience. Il suffit de s'autoriser à  expérimenter quelque chose de nouveau.
Dire je ne crois pas à l'hypnose c'est comme dire je ne crois pas que lire un livre ou regarder un film peut m'amener ailleurs ou me changer les idées.

Et ce que l'on voit dans les émissions à la Télévision, c'est truqué ?
A la télé il y a eu une sélection en amont des candidats et ils n'ont gardé que les plus réceptifs, les virtuoses.
Dans certains émissions où des stars sont hypnotisées, il s'agit parfois d'acteurs qui ont plus l'habitude de lâcher prise et sont ainsi plus réceptifs à  l'hypnose.
Ce n'est absolument pas truqué, cependant ils n'ont pas choisi le premier venu.

L'hypnose c'est de la manipulation !
Au sens populaire, manipuler c'est utiliser une personne à  son profit.
Si dans le cadre de la nouvelle hypnose, l'hypnothérapeute entend ne pas manipuler le sujet, il n'en reste pas moins qu'il manipule bien quelque chose. Les mécanismes inconscients du patient sont activés de sorte que des processus sont mis en route et, dans certains cas, les images mentales du patient sont manipulées dans la perspective d'une remise sous contrôle.